Faire des rencontres coquines en boîte de nuit

Draguer en boîte, c’est le challenge de beaucoup de mecs ! Il y a le bruit qui vous impose de répéter 3 fois « comment tu t’appelles ? », la concurrence, les dictats de l’apparence, les boulets, les allumeuses (celles qui vous font croire que vous les choperez alors qu’elles veulent simplement se rassurer sur leur pouvoir d’attraction), etc. De nombreux mecs se découragent face à ce champ de bataille qu’est la boîte de nuit pour faire des rencontres branchées sexe. Pourtant, séduire en boîte de nuit n’est pas mission impossible. Pas besoin d’être un super héros, Bradley Cooper ou James Bond, il suffit de partir (en guerre) en connaissance de cause.

Comprendre les motivations du sexe opposé

Les filles ne vont pas (toutes) en boîte pour (se faire) choper, non. Elles y vont pour :

  • Retrouver leurs copines
  • Danser et s’amuser
  • Relâcher la pression
  • Tester leur pouvoir de séduction
  • Sortir leurs Louboutins (vu le prix qu’ils ont coûté…)
  • ÉVENTUELLEMENT flirter un peu, si le mec en vaut la peine.

Les mecs vont en boîte pour s’éclater avec leurs potes ET pour y faire des rencontres. Qu’ils cherchent l’amour de leur vie, une partenaire pour la soirée ou leur future sexfriend, les célibataires masculins se rendent en club avec un objectif bien plus établi que leurs homologues féminins.

C’est la première raison pour laquelle draguer (efficacement) en boîte n’est pas si simple. La seconde étant que malgré tout, beaucoup de mecs se prennent pour des beaux gosses et jouent les gros boulets, donc les filles deviennent de plus en plus méfiantes et sélectives. De la petite bourgeoise glaciale à la bimbo délurée en passant par celle qui est déjà maquée (mais qui te le confie que vers 4h00 du mat’), toutes les nanas ont une chose en commun quand elles vont en boîte : have fun ! Autrement dit : elles ne sont pas venues au départ en espérant rencontrer l’homme de leur vie entre deux mojitos. Certaines sont même carrément indisposées à une tentative d’approche quelle qu’elle soit.

Le processus de rencontre en boîte de nuit

Ça commence évidemment par un look approprié : soigné et branché mais pas tiré à 4 épingles non plus… Ajoutez à cela l’attitude du gars qui s’éclate : le smile, pour diffuser un maximum d’ondes positives autour de vous.

Tout miser sur le show ne signifie pas s’imposer sous le feu des projecteurs mais faire passer un message “anti-drague-mort-de-faim” autrement formulé : je suis ici pour m’éclater, tout comme toi ET je ne suis pas une menace qui va venir plomber ta soirée avec tes copines (on peut donc s’amuser ensembles…).

Phase d’observation

Pour éviter une avalanche de râteaux, prenez le temps d’observer les filles présentes ce soir là et d’identifier, parmi celles qui vous plaisent, celles qui seraient potentiellement open. Ne traînez pas, la concurrence est rude. Pour commencer, votre cible est-elle en couple (auquel cas, nous vous invitons à en changer !), se trouve-t-elle sur la piste de danse avec une copine ou 10 copines ? Est-elle venue avec un groupe mixte (potentiel prétendants / protecteurs jaloux) ? etc. Si, en effet, elle s’éclate entourée d’une horde de beaux gosses bodybuildés : le challenge risque d’être plus compliqué que prévu…

Tentative d’approche

La bonne technique consiste à vous familiariser avec son entourage (plutôt que de foncer dans le tas) et de disqualifier les rivaux. Vous pouvez aussi attendre qu’elle soit seule un moment pour passer à l’attaque. Tout dépend du contexte.

Prise de contact

Au lieu de vous prendre trop la tête, tentez une approche cool et décontractée SANS émettre de signe de drague ostentatoire immédiatement (un peu de patience que diable) ! Essayez de capter son regard, adressez lui un sourire ! Jouez avec le rythme de la musique pour créer une complicité sur la piste de danse. Une astuce qui fonctionne assez bien, c’est de s’en tenir à ça dans un premier temps et d’avoir un comportement similaire avec ses copines ou d’autres filles autour de vous. Vous lui montrerez alors que vous n’êtes pas un type dangereux et que vous êtes plutôt fun et sociable (donc potentiellement intéressant). Si votre côte de popularité grimpe, elle aura vite envie que vous reveniez danser avec elle (attention, juste pour le fun !).

Créer du désir

Vous devez arriver à susciter une forme de désir pour qu’elle ait envie de danser avec vous et d’être le centre de votre attention. Pour cela, montrez-vous intéressé, puis soudainement distant, partez un moment, puis revenez vers elle. Faites-lui croire qu’elle n’est pas le centre de vos priorités jusqu’à ce moment où vous estimerez qu’elle a mordu à l’hameçon. Vient ensuite la phase ultime : l’isoler pour entrer dans le vif du sujet. C’est seulement là que vous passez en mode séducteur-chasseur mais gardez tout de même en tête que la partie n’est pas gagnée. Certaines filles, si elles cherchent elles même à faire des rencontres, seront relativement faciles à convaincre tandis que d’autres prendront leur temps et joueront avec vos nerfs. C’est le jeu !

Pour instaurer un climat idéalement propice à un échange, voire un flirt, isolez-vous avec elle et invitez là à boire un verre et à discuter un moment.

Conclure une rencontre en boîte

Dès que vous sentez que le feeling passe et qu’il est temps de passer à l’étape supérieure, proposez lui de quitter la piste de danse et préparez vos arguments dans le cas où elle vous dirait qu’elle est avec des amis. Si elle veut savoir pourquoi vous souhaitez vous isoler, répondez-lui simplement que vous aimeriez connaître celle avec qui vous avez pris plaisir à danser.

L’enthousiasme est communicatif, n’hésitez pas à en abuser et suggérez lui de retourner danser dans quelques minutes (on est là pour ça non ? -évidemment- ). En attendant, il est temps de boire un verre et de faire plus ample connaissance…

Learn more about "Les rencontres coquines"