#10 – Opération drague dans l’ascenseur

Dernière mise à jour mars 1, 2017

Comme tout le monde, vous avez vos petites habitudes, et parmi elles, il y a forcément un trajet en ascenseur, non ?

Vous reluckez donc chaque jour cette petite brune ou ce beau brun sans rien connaître de sa vie, à prier pour que l’ascenseur daigne bien tomber en panne au bon moment… ça n’arrivera pas (la panne), DONC vous avez tout intérêt à mise sur autre chose que seulement sur le destin.

Primo : on dit bonjour ! Les petites attentions sont vos meilleures armes pour attirer l’attention des personnes que vous croisez quotidiennement, surtout qu’elles sont carrément justifiées.

Vous pouvez donc aussi dire deux, trois mots sur la météo, souhaiter « une bonne journée » en esquissant un large sourire, etc. Au bout de quelques jours (semaines pour les Diesel qui comme vous peut être mettraient un peu plus de temps à se chauffer), vous passez la seconde : vous posez des questions !

Sans tomber dans l’interrogatoire, ça peut être cool de dire simplement « vous travaillez ou ? » ou « vous vivez dans le coin ? ».

Bref, si malgré tout cette approche vous semble encore trop direct, faite plutôt celui qui s’intéresse au quartier (« vous connaissez un bon boulanger ? »), il faut créer le dialogue. Point.

Vient ensuite la phase où vous êtes en total état de légitimité de proposer un avant/après ascenseur : boire un verre.

Si vous réalisez que la personne en question disparait soudainement de vos trajets quotidiens, pas de bol, ça n’a pas marché !

Sinon, il devient alors assez facile d’entretenir une complicité sympa de quelques minutes par jour, lesquelles sont relativement intimistes dans un ascenseur.

On vous souhaite dans ce cas d’avoir un max d’étages à monter !

Pour la suite, vous êtes maitre de la situation, donc 2 options : vous foncez ! Ou vous misez tout sur les 0,001% de chances que l’ascenseur tombe en panne. Have fun!