Comment savoir si je suis amoureux ?

L’Amour, celui qu’on cherche tous, avec son grand A : comment le reconnaître ? “Tomber amoureux” ne se contrôle pas et détermine pourtant en grande partie notre attachement à l’autre et l’état de bien être que cela engendre, selon la définition sociologique. Trouver l’Amour et éprouver ce sentiment de bonheur c’est magique, soudain, sensoriel, bref : c’est une sensation que l’on a tous envie de ressentir un jour ou l’autre au cours de notre vie sentimentale. Pour appréhender le sentiment amoureux, voici certains signes qui ne trompent et vous aideront à savoir si oui ou non, vous êtes en train de “tomber amoureux” !

comment-savoir-amoureux

L’amour, une histoire d’alchimie

Le proverbe dit “l’amour a ses raisons que la raison ignore“… Toutes les sciences relationnelles ont essayé d’apporter une explication sur le sentiment amoureux. C’est l’éternelle interrogation : psychologues, sociologues et scientifiques ont tenté de trouver une explication rationnelle à l’état amoureux, sans vraiment comprendre pourquoi cette personne en particulier provoque un stimuli de désir chez une autre. Le rythme cardiaque qui s’accélère, le visage qui rougit ou les muscles qui se tendent : des réactions physiques qui accompagnent l’impact des flêches de Cupidon. En biologie, l’amour est le résultat de réactions hormonales. En psycologie, Freud associait le sentiment amoureux à la libido (le “désir” en latin). Les sociologues quant à eux parlent d’attachement, d’engagement et de préoccupation de l’autre.

L’amour, la source du bonheur ?

Le sentiment amoureux se caractérise par de la joie, un bien être intérieur qui nous rassure et nous stabilise. Quand on est amoureux, on se sent bien. Sauf que l’amour a aussi la vocation de détruire. En effet, les amoureux ne sont heureux que lorsqu’ils sont aimé réciproquement, sinon ils souffrent. L’amour ne peut être déclenché que par la présence de l’autre et ne peut être bénéfique que si il est partagé. L’amour suscite des émotions aussi diverses que variées : excitation, joie, passion mais aussi frustrations, colère ou encore jalousie. Tomber amoureux implique donc le risque de se mettre en position de fragilité sentimentale.

Lorsque l’amour est mutuel, il est une force. Un couple solide et amoureux franchit les épreuves de la vie en se reposant sur leurs sentiments réciproques. Au contraire, l’amoureux esseulé est vulnérable face à ses sentiments. Combien de célibataires s’infligent des barrières psychologiques pour ne pas tomber amoureux ? La peur de l’engagement est intiment liée à la peur de tomber amoureux et donc, d’en souffrir si cet amour n’est pas réciproque.

Les signes du sentiment amoureux

Reconnaître les signes de l’amour est un sujet plutôt subjectif. Alors que certains parlent de “papillons dans le ventre”, d’autres parlent de visions de l’avenir à deux. Est-ce que parce qu’on se projette sur le long terme avec cette personne, cela signifie qu’on l’aime ? Les psychologues et sexologues se rejoignent autour de plusieurs facteurs qui prouvent la naissance du sentiment amoureux :

1- C’est le corps qui parle

L’amour est d’abord lié au désir. Le corps mêle donc des sensations plus ou moins visibles d’excitation. Le corps ne ment pas : si vous vous trouvez devant quelqu’un qui vous déstabilise (montée d’adrénaline, rythme cardiaque qui s’accélère, transpiration…), cela veut probablement dire que cette personne suscite en vous un certain désir. Les hormones de désir et celle de l’amour sont pourtant différentes. L’adrénaline caractérise le désir et la passion alors que la dopamine entraîne une dilatation des vaisseaux sanguins : c’est l’hormone de l’amour, celle qui empourpre vos joues notamment !

Par ailleurs, avez-vous déjà remarqué a quel point vous pouvez être maladroit lorsque vous tombez amoureux ? C’est un peu cliché et pourtant, c’est bien vrai !

2- Le don de soi

Lorsqu’on tombe amoureux, on se retrouve dans une position de fragilité. On serait prêt à donner sans rien attendre en retour car lorsqu’on est amoureux, on s’abandonne à l’autre : on lui ouvre son cœur. L’amour a cette faculté d’enjoliver votre univers tout entier, c’est notamment la raison qui explique pourquoi nous disons que “l’amour rend aveugle“. Si le sentiment échappe à votre contrôle, alors vous êtes bien amoureux ! Ceux et celles qui se posent trop de questions sont en réalité amoureux de l’amour.

3- Se projeter avec l’autre

Vous imaginez déjà la tête de vos futurs enfants ? Pas de doute, vous êtes certainement en train de tomber amoureux… La dopamine produit cet état de plénitude qui nous pousse à nous projeter dans un futur heureux, parfois totalement utopique. Tout va bien dans le meilleur des mondes lorsqu’on est amoureux ! Les projections que nous avons avec l’être aimé sont une manière de nous rassurer sur le futur de la relation. Alors que l’incertitude caractérise l’amour naissant, faire des projets permet de concrétiser la relation.

4- Avoir peur de perdre l’autre

L’amour crée une dépendance à l’autre, si bien que certain(e)s s’enlisent dans des histoires complexes et douloureuses. Les relations ne sont pas toujours satisfaisantes et pourtant, parfois, nous persévérons. Est-ce cela l’Amour ?

Ce sentiment qui aurait la vocation de nous rendre immuablement heureux n’a rien d’un long fleuve tranquille… Etre amoureux, c’est aussi dépendre de l’autre et de son affection parce que cette personne comble un vide, lequel serait source de souffrances si l’être aimé venait à nous quitter.

En savoir plus sur "Trouver l'amour"