Comment transformer une rencontre en amitié ?

Dire bonjour à la voisine, parler de la pluie et du beau temps avec les commerçants ou échanger des banalités avec le marchand de journaux : c’est un bon début mais ça ne suffit pas pour créer des liens d’amitié. Au début, on évoque des banalités. Au bout de quelques semaines, on se raconte nos weekends. Après quelques mois, on s’invite à prendre un verre et à partager un barbecue : c’est le moment où la simple relation devient réelle amitié, le jour où l’autre vous invite à pénétrer sa sphère intime. Tout se fait graduellement et dans l’ordre. Contrairement aux relations amoureuses qui bénéficient de la passion des débuts, les relations amicales évoluent par paliers : de la simple connaissance au pote, du pote au bon copain, du copain à l’ami dont on ne peut plus se passer.

transformer-rencontre-amiti

Les amis sont des gens que l’on côtoie souvent

Inutile de fournir de multiples efforts de communication avec cette gentille personne du rayon lessive qui vous donne des conseils pour choisir votre adoucissant. Si vous n’êtes pas amené(e) à la revoir dans des circonstances naturelles, une relation amicale aura de minces chances de naître entre vous car en matière d’amitié, il faut du temps et de la régularité.

Les amitiés se construisent dans la durée. Les gens tissent des liens en se côtoyant régulièrement. L’amitié a besoin d’habitudes et de sujets de discussion récurrents. Devenir amis demande du temps et rien ne peut accélérer la naissance d’une complicité si ce n’est de multiplier les occasions de se voir.

Les amis sont des gens avec qui on partage des intérêts communs

L’essence même de l’amitié, c’est la réunion de personnes partageant des intérêts communs. Ce peut être des loisirs (la peinture, l’art, la cuisine), le sport, la musique, des idées politiques ou le simple fait de faire la fête. C’est pourquoi le principal conseil donné aux solitaires en mal de relations sociales est de s’inscrire à des activités thématiques. Rejoindre un club, une association, une équipe de sport collectif, faire du volontariat : ça marche ! Pourquoi ? Parce que le fait de partager des points communs enrichit la relation, lui donne un avenir et une infinité de sujets de conversation. Une relation qui débute sur un terrain de sport a par exemple de plus fortes chances de devenir amicale qu’un échange de sourires avec la boulangère…

Les amis sont des gens avec qui nous vivons des expériences fortes

Les centres d’intérêts permettent d’avoir des points communs avec d’autres gens mais comment passer de cette relation fragile à une amitié solide ? La réponse est : par la création d’expériences et donc, de souvenirs. Une amitié se nourrit de souvenirs et s’enrichie au fil des années. C’est aussi la raison pour laquelle de nombreuses amitiés se forment à l’université, là où les individus sont vierges (ou presque) de relations amicales et deviennent plus difficiles par la suite.

Pour créer de l’expérience, il y a plusieurs situations : faire la fête (se prendre une cuite ensemble, mine de rien, ça rapproche), faire du sport (souffrir ensemble, ça fonctionne aussi !) ou traverser des épreuves difficiles (une collègue qui divorce à laquelle vous apportez votre soutien, etc.). La relation a besoin d’évoluer pour devenir amitié. Il faut la nourrir, la cultiver et lui donner les opportunités nécessaires à son évolution.

Pour ce faire, essayez de fréquenter vos connaissances le plus souvent possible et d’anticiper le contexte qui permettra d’aller plus loin : proposer de boire un verre, de faire du sport (c’est plus facile de se motiver à plusieurs), de pique-niquer plutôt que d’aller à la cantine, etc. Bref, soyez force de proposition !

Learn more about "Les rencontres amitiés"