Parents célibataires : trouver l’amour

Une séparation, un divorce et au milieu : un ou plusieurs enfants et des parents esseulés. Nombreux sont ceux qui se tournent vers les sites de rencontres pour reconstruire leur vie de couple mais une inquiétude freine souvent cette démarche : comment retrouver l’amour lorsqu’on a déjà des enfants ?

Une étude récente stipule que 92% des hommes interrogés (âgés de 30 ans et plus) seraient prêts à s’investir dans une relation avec une mère célibataire. Ces femmes sont pourtant les premières à s’inquiéter de ne jamais retrouver l’amour à cause de leur situation. Elles se sentent incomprises ou s’imaginent que leur(s) bambin(s) représente(nt) un trop lourd fardeau pour un nouveau partenaire.

Alors que les mères célibataires pensent donc ne jamais retrouver une vie sentimentale satisfaisante, elles semblent oublier que de nombreux hommes sont eux aussi dans cette situation et sont les premiers intéressés quant à reconstruire leur vie avec une femme qui a déjà des enfants.

Les parents célibataires ont besoin d’encouragements pour se relancer dans leur quête de l’amour car beaucoup d’éléments viennent remettre en question leur capacité à réussir leur vie de couple : l’échec de leur précédente relation, la peur de l’incompréhension face à quelqu’un qui n’a pas vécu la parentalité, la réaction des enfants, etc. C’est pourquoi nous tenons à vous rappeler qu’il y a des milliers de personnes dans votre situation qui attendent une seconde chance en amour, d’où l’importante probabilité de trouver la personne qui vous convient et qui vous acceptera vous et vos enfants.

Les sites de rencontres permettent de cibler vos recherches et de vous adresser à des hommes et des femmes en parlant de votre statut de parent célibataire. Vous seriez surpris de voir combien de père et de mère séparés ou divorcés sont prêts à s’investir dans une nouvelle relation sentimentale. Précisez bien votre profil et scruter les annonces, vous verrez très bientôt des profils mentionnant « 2 petits loups et leur 3 poissons rouges cherchent leur nouvelle maman »